La communauté des Prémontrés va quitter La Cambre

Les pères prémontrés ont malheureusement quitté l’abbaye de la Cambre à la fin du mois d’août, après avoir célébré une messe d’au-revoir le dimanche 30 août.

Nous avons conscience de la blessure que le brusque départ des pères prémontrés constitue pour de nombreuses personnes, en particulier celles qui sont le plus engagées dans la vie paroissiale à la Cambre. Nous réalisons aussi combien cela peut affecter la confiance des uns et des autres envers l’Église locale. Mais le Seigneur n’abandonne pas son peuple, les fruits de ces dernières années demeurent bien présents, et la vie paroissiale continue bien sûr à la Cambre, puisque l’abbaye fait partie de l’Unité pastorale depuis plus de 7 ans.

Ainsi la messe dominicale (11h le dimanche, 18h le samedi soir) aura toujours lieu, de même que les rencontres, apéros et fêtes paroissiales locales, le catéchisme, la liturgie des enfants, le service d’autel et celui de l’assemblée, les soirées Trait d’Union qui commençait déjà à toucher de plus en plus les autres églises, les préparations au mariage et au baptême qui étaient quant à elles déjà pleinement de l’Unité Pastorale, etc. Seul ce qui était propre au charisme des chanoines prémontrés ne pourra être perpétué : leur présence permanente ne trouvera pas d’équivalent ; la qualité des homélies et enseignements continuera à dépendre du prêtre/diacre qui les prononcera ; la liturgie sera toujours soigneusement mise en œuvre, mais bien sûr pas à la manière propre des prémontrés… La messe quotidienne à 9h en semaine ne pourra quant à elle plus être assurée (celle de 8h30 à Sainte-Croix et à 18h30 à Saint-Adrien demeurent) ; les laudes et les vêpres non plus (les laudes continuent à être chantées à 8h à Sainte-Croix).

Plus que jamais, l’équipe paroissiale continue de remplir de son mieux la mission qui lui est confiée de prendre soin de toute la paroisse, dans sa réalité étendue sur ses 4 églises dont celle de la Cambre. Le curé (même s’il change en janvier), les autres prêtres, les diacres et les laïcs qui sont membres de cette équipe travaillent ensemble à cette mission commune, pour le bien et l’édification de tous les paroissiens de l’Unité pastorale d’Ixelles ! Et ils comptent sur chacun pour pousuivre ou renouveler l’engagement déjà vécu par chacun jusqu’à présent, en vrai baptisé, en disciple missionnaire !

 

 

Bruxelles-Leffe, le 1er avril 2020

Communiqué

Il y a sept ans, la communauté des Chanoines Prémontrés de l’abbaye Notre-Dame de Leffe a répondu favorablement à la demande de l’Église de Bruxelles d’envoyer quelques-uns de ses membres à la Cambre. C’était une façon de réinstaurer une vie religieuse régulière dans ce site incomparable. C’était aussi une façon originale d’inscrire cette église dans la dynamique de l’Unité pastorale Sainte-Croix, avec ses autres églises : Sainte-Croix, Saint-Boniface et Saint-Adrien.

Les PP. Hugues Bada et Tanguy Rivière sont venus vivre et prier à la cure de l’abbaye et ont animé avec beaucoup de cœur la pastorale locale. Les célébrations ont attiré de plus en plus de personnes.

Il était cependant devenu de plus en plus difficile, vu les défis pastoraux de l’Eglise de Bruxelles d’une part, et les enjeux propres à l’abbaye de Leffe d’autre part, de maintenir telle quelle cette présence.

Un discernement a été opéré avec les principales personnes concernées. Les questions ont été conjointement examinées de près. Au terme de ce processus, c’est avec infiniment de peine et de regret que tant l’abbaye de Leffe que l’Église de Bruxelles ont conclu que la collaboration entre elles, telle que mise en œuvre depuis sept ans, ne pouvait se poursuivre. Des aménagements, des délais, des alternatives ont bien sûr été envisagés, mais ils ne semblent hélas pas réalistes.

Les PP. Prémontrés de Leffe quitteront donc la Cambre vers la fin de l’été. Nous savons combien ce départ suscitera de l’émoi et de la tristesse. Mais nous vous invitons surtout à rendre grâce pour tous les fruits reçus de Dieu et partagés ensemble.

Les signataires de cette lettre se confient à votre prière. Il n’est pas facile d’exercer une responsabilité dans l’Église en ces temps exigeants. Nous avons d’autant plus besoin de votre soutien et de votre collaboration. Que le Seigneur nous guide et nous accompagne.

Pour l’abbaye de Leffe, Le Père Abbé, Benoît Carniaux O. Praem

Pour l’Eglise de Bruxelles, L’évêque auxiliaire, Jean Kockerols

Brèves explications sur le départ des prémontrés

Mise à jour : 6/9/2020