Neuvaine de solidarité et de prière

pour le monde, contre l'épidémie de coronavirus

Une proposition de prière de Carême dans la Ville :

 

«J’encourage, avant tout, à faire des demandes, des prières, des intercessions et des actions de grâce pour tous les hommes.» 

Première lettre de saint Paul à Timothée, ch. 2, v.1

Bonjour, La prière est un don, une chance et même une force en cas de crise. Pour nous encourager à lutter contre le virus qui frappe le monde, pour soutenir ceux qui sont touchés directement ou indirectement par le coronavirus, je vous invite à nous unir autour d’une neuvaine. C’est une prière simple et accessible à tous qui commence le mardi 17 mars jusqu’au jour de l’Annonciation le mercredi 25 mars.  

Chaque jour de la neuvaine est consacré à une intention particulière : 

Jour 1 – mardi 17 mars : les malades
Jour 2 – mercredi 18 mars : les personnes isolées
Jour 3 – jeudi 19 mars : les familles
Jour 4 – vendredi 20 mars : ceux qui ont rejoint le Père
Jour 5 – samedi 21 mars : les soignants, mes chercheurs
Jour 6 – dimanche 22 mars : les prêtres et les accompagnants
Jour 7 – lundi 23 mars : ceux dont le travail est arrêté
Jour 8 – mardi 24 mars : les gouvernants
Jour 9 – mercredi 25 mars : les journalistes.

Autour de chaque intention, notre prière est portée par un passage biblique, une méditation, un temps d’intériorisation, le «Notre Père», le «Je vous salue Marie» et la prière d’intercession du pape François.

Jésus nous a montré la force de la prière. Pendant cette neuvaine tournons nous avec confiance vers notre Père toujours à l’écoute de ses enfants dans l’épreuve.

En union de prière,

frère Benoît Ente, op
Responsable de Carême dans la ville