Des changements dans la messe ?

Petites modifications dès le dimanche 28 novembre

Ce dimanche 28 novembre, vous serez peut-être surpris : certains détails de la célébration de la messe seront modifiés. C’est en effet lors du premier dimanche de l’Avent que commencera l’usage d’une nouvelle traduction du missel romain, le livre contenant toutes les indications et paroles de la célébration de l’eucharistie. Mais la messe ne change pas !

Quelles petites modifications  ?

Les principaux changements se situent dans les paroles prononcées par le prêtre. Les meilleurs choix de mots et formulations en français visent notamment à mieux exprimer ce que nous célébrons : le mystère (càd une vérité qui nous dépasse mais que Dieu nous révèle) de l’eucharistie, de notre salut, de Dieu qui se donne… le grand mystère de la foi !

Quelques exemples

Introduction de l’acte pénitentiel

Le prêtre dira : « Frères et sœurs, préparons-nous à célébrer le mystère de l’eucharistie, en reconnaissant que nous avons péché. » au lieu de « Préparons-nous à la célébration de l’eucharistie en reconnaissant que nous sommes pécheurs ».

« ‘Frères et sœurs’ renvoie à la fraternité tant significative de l’Église du premier millénaire. En incluant les ‘sœurs’ dans le discours, le Missel reprend l’antique manière des chrétiens de s’adresser les uns aux autres, comme ‘frères et sœurs’, égaux dans le Christ-frère »

Bernadette Mélois, directrice du service national français de la pastorale liturgique et sacramentelle)

Présentation des dons

Le prêtre dira : « Tu es béni, Seigneur, Dieu de l’univers : nous avons reçu de ta bonté le pain que nous te présentons, fruit de la terre et du travail des hommes ; il deviendra pour nous le pain de la vie. » au lieu de « Tu es béni, Dieu de l’univers, toi qui nous donnes ce pain, fruit de la terre et du travail des hommes ; nous te le présentons : il deviendra le pain de la vie. »

Indications chorales

Agnus Dei

Là où on disait « le péché », on dira « les péchés ». Par exemple : « Agneau de Dieu qui enlèves les péchés du monde, prends pitié de nous. »

Indications chorales

Et beaucoup d’autres encore…

Certaines réponses de l’assemblée seront des nouveautés : vous les découvrirez ci-dessous. D’autres paroles ne seront que légèrement modifiées : il s’agira d’être attentif !

Les changements pour l’assemblée :

Changements dans les Rites d’ouverture

Salutation dans sa 3ème forme

Que la grâce et la paix de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus le Christ soient toujours avec vous.
R/ Et avec votre esprit.

Acte pénitentiel – 1ère forme

Je confesse à Dieu tout-puissant, je reconnais devant vous, frères et sœurs, que j’ai péché en
pensée, en parole, par action et omission ; oui, j’ai vraiment péché. C’est pourquoi je supplie la
bienheureuse Vierge Marie, les anges et tous les saints, et vous aussi, frères et sœurs, de
prier pour moi le Seigneur notre Dieu.

Acte pénitentiel – 2ème forme

Prends pitié de nous, Seigneur.
R/ Nous avons péché contre toi
Montre-nous, Seigneur, ta miséricorde.
R/ Et donne-nous ton salut

Acte pénitentiel – 3ème forme

Seigneur Jésus, envoyé pour guérir les cœurs qui reviennent vers toi : Seigneur, prends pitié.
R/ Seigneur, prends pitié.
Ô Christ, venu appeler tous les pécheurs : ô Christ, prends pitié.
R/ Ô Christ, prends pitié.
Seigneur, qui sièges à la droite du Père où tu intercèdes pour nous : Seigneur, prends pitié.
R/ Seigneur, prends pitié.

Indications chorales

Gloire à Dieu

Gloire à Dieu, au plus haut des cieux,
(…)
Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père.
Toi qui enlèves les péchés du monde,
prends pitié de nous
Toi qui enlèves les péchés du monde,
reçois notre prière ;
(…)

Indications chorales

Changements dans la Liturgie de la Parole

Profession de foi : Symbole des Apôtres

Un geste est ajouté : toute l’assemblée s’incline pendant qu’on prononce : « Qui a été conçu du Saint-Esprit,
est né de la Vierge Marie »

Profession de foi : Symbole de Nicée Constantinople

Je crois en un seul Dieu, le Père tout puissant,
créateur du ciel et de la terre, de l’univers visible et invisible,
Je crois en un seul Seigneur, Jésus Christ,
le Fils unique de Dieu, né du Père avant tous les siècles :
Il est Dieu, né de Dieu, lumière, né de la lumière,
vrai Dieu, né du vrai Dieu.
Engendré non pas créé, consubstantiel au Père ;
et par lui tout a été fait.

Consubstantiel :

« « La traduction française de la messe met dans la bouche des fidèles, au Credo, une formule qui est erronée de soi, et même, à strictement parler, hérétique. » C’est avec ces mots forts que Jacques Maritain dénonçait dès les années 1970 la traduction française du Je crois en Dieu affirmant que le Christ est «de même nature que le Père». Dans un courrier, le philosophe expliquait: «Je suis de même nature que M. Pompidou, je ne lui suis pas consubstantiel».

Avec cette nouvelle traduction qui s’appliquera définitivement en 2021, l’assemblée dira de Jésus qu’il est «consubstantiel au Père». Cette affirmation vient ainsi souligner qu’il n’y a bien qu’un seul et unique Dieu, une seule substance divine. Il s’agit de la modification la plus importante car elle concerne une prière prononcée par tous, prêtres et fidèles, et qu’elle n’est pas facultative. »

Source : Nîmes Catholique

Changements dans la Liturgie eucharistique

La plus grande nouveauté est au niveau de l’introduction de la prière sur les offrandes :
il s’agit d’une formulation qui existait dans toutes les autres langues, sauf en français.

Priez, frères et sœurs : que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, soit agréable à Dieu le Père tout-puissant.
R/ Que le Seigneur reçoive de vos mains ce sacrifice à la louange et à la
gloire de son nom, pour notre bien et celui de toute l’Eglise.

Indications chorales

La formulation que nous connaissions peut encore être utilisée : Prions ensemble au moment d’offrir le sacrifice de toute l’Église. R/ Pour la gloire de Dieu et le salut du monde.

Anamnèse

 Indications chorales

1ère forme : Il est grand le mystère de la foi : R/ Nous annonçons ta mort, Seigneur Jésus, nous
proclamons ta résurrection, nous attendons ta venue dans la gloire !

2ème forme : Acclamons le mystère de la foi : R/ Quand nous mangeons ce pain et buvons
à cette coupe, nous annonçons ta mort, Seigneur ressuscité, et nous attendons que tu viennes !

3ème forme : Qu’il soit loué le mystère de la foi : R/ Sauveur du monde sauve-nous ! Par
ta croix et la résurrection tu nous as libérés !

Changements dans les Rites de Communion

Agnus

Agneau de Dieu qui enlèves les péchés du monde, prends pitié de nous (bis) – donne-nous la paix

 Indications chorales

Autres adaptations :

  • La nouvelle révision rappelle plus clairement l’importance du silence dans la célébration, par exemple après chaque lecture ou en introduction de certaines prières.
  • Elle donne aussi des outils pour aider les célébrants à chanter les prières, la liturgie trouvant en effet son plein déploiement dans le chant.
  • Enfin, des précisions sur la gestuelle sont également apportées, la liturgie de l’Église n’étant pas seulement vocal mais faisant participer toutes les dimensions de la personne.

Les points d'attention pour les chorales

En complément des changements indiqués ci-dessus, voici quelques indications pour les chorales :

  • Il sera bon d’apprendre peu à peu les divers dialogues chantés de la messe, sur base des partitions du missel. Une formation des prêtres à ce chant devra notamment être envisagée.
  • Il sera bon de se rappeler des divers temps de silence à respecter avant d’entamer certains chants : avant l’Alleluia par exemple.
  • Pour les différentes formes de Kyrie, les partitions devront être adaptées ou écrites en fonction des paroles du missel (cf p. 390s et 1392s), en tout cas en ce qui concerne les invocations chantées par le célébrant.
  • Dans le Gloria et l’Agnus, veillez à la subtilité suivante : le péché est remplacé par les péchés.
  • Pour l’introduction à la prière sur les offrandes, une partition existe (cf. p. 409 du missel). Il sera bon de l’apprendre, notamment aux prêtres. Mais nous prendrons d’abord l’habitude du texte simplement prononcé.
  • Pour l’Anamnèse (voir ci-dessus) :
    • Dans la 1e formule, ce sera “Nous annonçons ta mort, Seigneur Jésus, nous proclamons ta résurrection, nous attendons ta venue dans la gloire”. Ces 2 verbes remlplacent respectivement proclamons et célébrons.
    • La 2e formule, moins connue, est fortement modifiée : la partition se trouve à la page 470 du missel. À apprendre plus tard.
    • La 3e formule est nouvelle. Nous pourrons aussi l’apprendre.
    • La 4e formule, spéficique au missel francophone, reste inchangée (Gloire à toi qui étais mort…, toujours précédée de son introduction : Proclamons le mystère de la foi).

Pourquoi ces changements ?

La célébration de la messe ne change pas : il s’agit simplement d’une révision de la traduction française du missel. Les nouveautés les plus apparentes tiennent à l’effort constant de l’Église de faire évoluer le langage de sa prière, en ajustant les gestes et les formules, pour aider à la participation de tous. D’autres changement viennent de l’attention à une plus grande fidélité au texte original latin.

Comment allons-nous faire ?

Dimanche 28 novembre, arrivez bien à temps, et même un petit peu à l’avance. Nous prendrons quelques minutes pour découvrir les nouveautés et pour nous entraîner à les prononcer. Pour vous y aider, vous recevrez un dépliant reprenant toutes les paroles modifiées : gardez-le bien précieusement, vous en aurez besoin les dimanches suivants !

Pour aller plus loin

Le site officiel de la nouvelle traduction

Un site de formation pour répondre à vos questions, avec de nombreuses explications et ressources !
Site officiel nouvelle traduction

Des ressources et articles, avec Magnificat
Les changements sur 1 A4 plié en deux, pour adultes ou pour enfants ; des articles assez brefs qui donnent quelques explications… → sur le site de Magnificat !

Des fiches explicatives réalisées pour une paroisse
5 fiches explicatives, publiées peu à peu. Fiches explicatives

Podcast : la minute liturgique

Tous les dimanches, un nouveau mot de la messe ! 52 épisode d’une minute pour suivre le chemin de la messe.
La minute liturgique – Podcast

Pour mieux comprendre ce qui change

Le Diocèse de Tours propose un parcours en 5 séances : une vidéo d’introduction de 22 minutes puis 4 vidéos de 10-11 minutes chacune pour les 4 parties de la messe, décrivant et expliquant en détails les principaux changements.
Présentation générale :

Pour la suite : Les 5 vidéos d’explications détaillées

MOOC de la messe : nouvelle édition de cette grande formation

Cette nouvelle édition du MOOC de la messe accompagnera cette nouvelle traduction du Missel romain.
Le MOOC de la messe

Sources :

https://www.cathobel.be/2021/08/une-nouvelle-traduction-francaise-du-missel/
https://liturgie.catholique.fr/la-messe/missel-romain/
https://diocesedetours.catholique.fr/etre-chretien/celebrer/le-missel-romain/
https://www.diocese-chartres.com/missel-romain-nouvelle-traduction/
https://fr.aleteia.org/2021/10/27/nouvelle-traduction-du-missel-les-dix-choses-qui-changent-pour-les-fideles/
https://oise.catholique.fr/services/liturgie/pour-vivre-de-leucharistie-la-nouvelle-traduction-du-missel-romain-un-outil
https://www.nimes-catholique.fr/les-5-principales-nouveautes-du-futur-missel/

Dernière mise à jour : 27/11/2021