Les retables de St-Adrien et de St-Christophe

La chapelle aux retables

La chapelle de droite est sous alarme.  Derrière les  grilles de fer forgé, se trouvent le baptistère et  les retables du «Martyr de Saint-Adrien» (atelier de Jan Borman le Grand, 1490-1495) et 3) du «Martyr de Saint-Christophe» (école anversoise, vers 1520). Tous deux proviennent de l’ancienne chapelle de Boondael. 

Le retable de Saint-Christophe fut à l’ origine conçu pour les Arbalétriers et destiné à l’église Notre-Dame-des-Victoires au Sablon.  Acheté par le Serment des Arquebusiers dont Saint-Christophe était le patron, il orna le maître-autel de la chapelle de Boondael vers la fin du XVIe siècle; la partie sculptée composée de trois grandes niches évoque le martyre de Saint Christophe.

Les visites ont été organisées lors des journées du patrimoine, de la fête de l’Iris et des journées « Eglises ouvertes » en 2018. L’accès est toujours possible en vous adressant au secrétariat.

Les deux prochaines photos proviennent de St-Adrien, la troisième de St-Christophe.