Historique de l’abbaye de la Cambre

Fondée en 1201 par des moniales cisterciennes, l’abbaye de la Cambre a été vendue comme bien national en 1796, après la Révolution française. Autrefois hors de la ville, elle est aujourd’hui située sur le territoire des communes d’Ixelles et de Bruxelles.

Si le cloître avec l’église, le réfectoire et l’aile de la salle capitulaire sont caractéristiques de l’architecture monastique du Moyen Âge, le quartier de l’abbesse date du XVIIIe siècle. À cette époque de prospérité, le palais abbatial, la maison des chapelains (l’actuel presbytère) et les dépendances attenantes ont été reconstruits dans le style français en honneur à l’époque : superbes jardins en gradins, escaliers monumentaux, cour d’honneur avec portail.

Aujourd’hui, la paroisse Notre-Dame de la Cambre fait partie de l’unité pastorale Sainte-Croix d’Ixelles. À la demande de Mgr Kockerols, évêque auxiliaire de Bruxelles, un prieuré de chanoines prémontrés y assure à nouveau une présence religieuse depuis le 20 octobre 2013, 219 ans jour pour jour après le décret d’expulsion des dernières moniales cisterciennes.

Dernière mise à jour : 7/11/2020