Célébrer le 7e dimanche de Pâques

Célébration et homélie du dimanche 24 mai

Pas encore de messe…

Nous ne savons toujours pas quand pourront reprendre les célébrations liturgiques publiques. Nos évêques mettent tout en œuvre auprès du gouvernement pour la reprise du culte et ils espèrent que des informations détaillées pourront nous parvenir dans les plus brefs délais. En paroisse, nous avons aussi commencé la mise en place des mesures à appliquer dans chacune de nos églises pour célébrer ensemble en toute sécurité !

« Tous, d’un même cœur, étaient assidus à la prière. »

Dans notre prière

Comme vous le savez peut-être, nous accueillerons un nouveau prêtre dans notre Unité pastorale dès septembre. En janvier, il prendra la succession de notre curé. Olivier Dekoster nous quittera également. Cela s’ajoute au départ déjà annoncé des pères Hugues et Tanguy. Confions-les chacun au Seigneur et ouvrons-nous aux grâces de son Esprit-Saint pour son Église !

Les nouvelles de l'Unité PastoraleÉvangile pour les enfants

Si vous n’êtes pas seul à la maison, essayez de vivre chez vous en famille / coloc une simple et belle liturgie de la Parole, un temps consacré au Seigneur, en famille, sans écran (si ce n’est pour ce déroulement). Un moment pour vivre le dimanche en petite cellule d’Église, au sein du Corps tout entier de l’Église, en communion avec tous les autres chrétiens parmi lesquels les prêtres qui célèbrent chaque jour à vos intentions ! (en savoir plus)

« En effet, là où deux ou trois font assemblée en mon Nom, je suis là au-milieu d’eux. » (Mt 18, 20)

Célébrer

Avant de célébrer, préparez aussi :

  • Préparez votre coin-prière : sur une belle nappe blanche : une croix, une Bible ou un missel des lectures, l’une ou l’autre bougie allumée, des fleurs… Rangez et nettoyez la pièce, donnez-lui un air de fête pour y accueillir quelqu’un d’important.
  • Et puis, comme chaque fois :
    • Habillez-vous correctement, comme vous le feriez pour aller à la messe ou accueillir votre invité.
    • Assurez-vous de pouvoir tenir une position stable et droite, une belle attitude de prière (assis, à genoux…).
    • Préparez les conditions d’un vrai silence : éteindre les portables, ordinateurs, musiques, notifications…
  • Si vous êtes seul, prenez les mêmes dispositions de manière à recevoir pleinement la Parole de Dieu en la lisant ou en l’écoutant (cliquez ici pour les lectures et l’homélie), ou de façon à vivre le mieux possible la messe télévisée, en union avec tous les chrétiens (voir ici les horaires des messes télévisées).
  • Les propositions de célébration communes conviennent quand on est au moins 2 personnes.
    • Dans ce cas, choisissez parmi vous celui qui guidera la célébration (ce qu’il dit est indiqué ci-dessous par le signe ℣.).
    • Choisissez aussi ceux qui liront les lectures.
    • Il convient d’adapter la célébration à la réalité familiale. Si on a des petits enfants, il sera bon d’y intégrer quelques moments interactifs.
    • N’hésitez pas à préparer une prière universelle, et à choisir quelques chants adaptés (propositions ci-dessous et ici ).

D’après Aleteia ; Paroisse ND du Sacré-Cœur de Créteil ; Paroisse Saint-Étienne de Court-Saint-Étienne

Rassemblez-vous, en maisonnée !

Mettez-vous d’abord quelques instants en silence, pour vous orienter vers le Seigneur.

Vous pouvez ensuite commencer par un chant. 

Exemples de chant

Comment ne pas te louer, enregistré par une coloc’ du Pôle Jeunes XL (Mezza, 2018).

 

Le Seigneur monte au ciel au milieu des chants de joie

Qu’exulte tout l’univers
Écoute la voix du Seigneur
Si le Père vous appelle

Le conducteur peut introduire à la célébration avec ces mots ou d’autres (avec les enfants, un dialogue et des questions permettent une meilleure compréhension) :

Introduction à la célébration

℣. Entre l’Ascension et la Pentecôte, nous nous retrouvons pour prier ensemble, comme les apôtres avec Marie. Le Christ est présent. Et nous attendons avec confiance ce qu’il nous a promis. Dans la foi, nous savons que cela nous est déjà pleinement donné. Mais sommes-nous diposés à vraiment le recevoir ? Laissons-nous façonner pour recevoir toujours mieux son Esprit Saint, pour nous laisser introduire toujours plus loin dans la communion avec Dieu !

Tous se lèvent pour le signe de croix

℣. Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.
℟. Amen.

℣. Écoute, Seigneur, je t´appelle. En mon coeur je t´ai dit: Je cherche ton visage ; ton visage, Seigneur, je le recherche : ne détourne pas de moi ta face, alléluia.

Celui qui conduit la célébration invite chacun à demander pardon au Seigneur, par exemple avec ces mots :

℣. Seigneur Jésus, tu es présent et tu te donnes à nous par ton Esprit, mais nous ne te recevons pas toujours. Pardonne-nous nos péchés, nos refus de coopérer à ton oeuvre d’Amour.

Il est bon de prendre quelques instants de silence. Ensuite on choisit une de ces possibilités :

Je confesse à Dieu tout-puissant

Je confesse à Dieu tout puissant,
je reconnais devant mes frères,
que j’ai péché en pensée, en parole,
par action et par omission ;
oui, j’ai vraiment péché.
C’est pourquoi je supplie la Vierge Marie,
les anges et tous les saints,
et vous aussi, mes frères,
de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.

ou Seigneur accorde-nous ton pardon

℣. Seigneur, accorde-nous ton pardon.
℟. Nous avons péché contre toi.
℣. Montre-nous ta miséricorde.
℟. Et nous serons sauvés.

On poursuit avec :

℣. Que Dieu tout-puissant nous fasse miséricorde ;
qu’il nous pardonne nos péchés
et nous conduise à la vie éternelle.
℟. Amen.

℣. Seigneur, prends pitié.
℟. Seigneur, prends pitié.
℣. Ô Christ, prends pitié
℟. Ô Christ, prends pitié
℣. Seigneur, prends pitié.
℟. Seigneur, prends pitié.

Le Kyrie peut être chanté

Kyrie, messe de saint Paul :

Kyrie, messe de saint Jean :
Kyrie et Gloria, messe de saint Boniface :

En ce jour de fête, on prend alors le Gloria, de préférence en le chantant :

Exemples de Gloria chantés

Gloria, Messe de saint Paul :

Gloria de Lourdes :

Texte du Gloria

Gloire à Dieu, au plus haut des cieux,
Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.
Nous te louons, nous te bénissons,
nous t’adorons,
Nous te glorifions, nous te rendons grâce,
pour ton immense gloire,
Seigneur Dieu, Roi du ciel,
Dieu le Père tout-puissant.
Seigneur, Fils unique, Jésus Christ,
Seigneur Dieu, Agneau de Dieu,
le Fils du Père.
Toi qui enlèves le péché du monde,
prends pitié de nous
Toi qui enlèves le péché du monde,
reçois notre prière ;
Toi qui es assis à la droite du Père,
prends pitié de nous.
Car toi seul es saint,
Toi seul es Seigneur,
Toi seul es le Très-Haut,
Jésus Christ, avec le Saint-Esprit
Dans la gloire de Dieu le Père.
Amen.

Celui qui conduit la célébration prononce cette prière :

℣. Entends notre prière, Seigneur : nous croyons que le Sauveur des hommes est auprès de toi dans la gloire ;
Fais-nous croire aussi qu´il est encore avec nous jusqu´à la fin des temps, comme il nous l´a promis.
Lui qui règne avec toi et le Saint Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles.
℟. Amen.

Liturgie de la Parole

Pour le psaume

Psaume 26 : “J’en suis sûr, je verrai les bontés du Seigneur sur la terre des vivants.”

Pour l'Alleluia

Alleluia (messe de Saint-Paul)

Alleluia (messe de Saint-Jean)

Alleluia (messe de Saint-Boniface)

Les lectures du jour

L’évangile en audio (par Prions en Église)

Ou bien visualisez les lectures directement sur le site d’AELF : Lectures du Dimanche 24 mai 2020

Homélie

Vous pouvez aussi faire un partage ensemble, où chacun parle librement et où on s’écoute sans commenter ce que disent les autres.

Une méthode de partage en 3 étapes

  • Relever un élément marquant de la Parole de Dieu.
  • Discerner ce que le Seigneur m’adresse personnellement comme parole pour aujourd’hui. “Je crois que Dieu me dit aujourd’hui… sur ce chemin d’Emmaüs…”
  • Adresser une prière à Dieu en réponse à sa Parole. “Seigneur, je voudrais te dire…”

Homélie en vidéo

Ab. Luc Terlinden

Vous pouvez ensuite laisser un petit temps de silence, puis proclamer le Credo. 

Afficher le texte du Symbole des apôtres

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant,
créateur du ciel et de la terre.
Et en Jésus Christ, son Fils unique, notre Seigneur,
qui a été conçu du Saint-Esprit,
est né de la Vierge Marie,
a souffert sous Ponce Pilate,
a été crucifié, est mort et a été enseveli,
est descendu aux enfers,
le troisième jour est ressuscité des morts,
est monté aux cieux,
est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant,
d’où il viendra juger les vivants et les morts.
Je crois en l’Esprit Saint,
à la sainte Église catholique,
à la communion des saints,
à la rémission des péchés,
à la résurrection de la chair,
à la vie éternelle.
Amen.

Prenez aussi le temps de confier au Seigneur vos intentions de prière pour vos familles, pour notre paroisse, pour l’Église et pour le monde. Celui qui conduit peut introduire : 

℣. Acclamons le Christ, qui siège à la droite du Père :

℟ : Roi de gloire, exauce-nous !

Exemple de prière universelle

• Renouvelle l’esprit de service chez ceux qui nous partagent ta parole et ton pain. ℟.

• Réconcilie, dans ton humilité, les riches et les pauvres, les forts et les faibles. ℟.

• Révèle ton Évangile à toutes les nations : qu’elles entendent et qu’elles croient. ℟.

• Console par ton Esprit ceux qui souffrent le deuil, la maladie, le découragement. ℟.

• Délivre de leurs fautes nos frères qui sont morts ; accueille-les parmi les saints du ciel. ℟.

Des intentions libres peuvent être ajoutées. 

Confier une intention de prière

Celui qui préside conclut :

℣. Dans ta miséricorde, Seigneur, entends notre prière et ouvre notre cœur à l’oeuvre de ton Esprit, par Jésus, ton Fils, notre Seigneur.
℟. Amen.

Communion spirituelle

Un chant d’invocation de l’Esprit Saint peut ici trouver sa place, dans la perspective de la Pentecôte et pour s’ouvrir à la communion dans ce même Esprit !

Exemple de chant à l'Esprit-Saint

Jésus, toi qui a promis :

Celui qui conduit la prière peut ensuite introduire la prière du Seigneur :

℣. Unis par l’Esprit-Saint et dans la communion de l’Église, nous osons prier comme le Seigneur Jésus lui-même nous l’a enseigné :

Notre Père

Notre Père
qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite
sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui
notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi
à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous soumets pas à la tentation,
mais délivre-nous du Mal.

Car c’est à toi qu’appartiennent le règne,
la puissance et la gloire pour les siècles des siècles !

Geste de Paix

Nous vous invitons à habiter le geste de Paix d’une nouvelle manière, qui signifie le mieux possible ce que nous croyons. Faites entre vous un geste différent du simple bonjour, de manière à montrer la propagation de cette Paix venant du Christ. Celui qui conduit la célébration peut par exemple vénérer la croix, puis transmettre la Paix reçue de Jésus à ses 2 voisins les plus proches au moyen du geste choisi en disant à l’un puis à l’autre « La Paix du Christ », chacun répondant par exemple par « Amen » ou « et avec toi aussi », et transmettant la paix à ses plus proches voisins de la même manière. 

Celui qui conduit la prière peut donc inviter au partage de la Paix du Seigneur en disant par exemple :

℣. Nous venons d’unir notre voix à celle du Seigneur Jésus pour prier le Père. Nous sommes fils dans le Fils ressuscité !
Dans la charité qui nous unit les uns aux autres, renouvelés par la parole de Dieu, donnons-nous la Paix que nous recevons du Seigneur !

 

Celui qui conduit la prière peut ensuite introduire à la communion spirituelle :

℣. Nous ne pouvons pas recevoir aujourd’hui la communion sacramentelle. Mais Jésus, lui, peut venir en nous, et faire de notre âme sa demeure. Faisons ensemble un acte de communion spirituelle. Au plus profond de notre cœur, laissons monter en nous le désir ardent de nous unir à Jésus par son Esprit.

On peut prendre un temps de silence pour se laisser introduire par le Seigneur dans sa communion. L’une de ces prières peut y aider :

Une prière en union avec tous les prêtres

Seigneur, en union avec les prêtres de ton Église qui célèbrent à l’autel où ton Corps et ton Sang très saint sont offerts au Père, je veux t’offrir des louanges et des actions de grâces. Je t’offre mon âme et mon corps, avec le désir ardent d’être toujours uni à toi.

Comme je ne peux pas te recevoir sacramentellement, je te demande de venir spirituellement dans mon cœur. Je me joins à toi, et t’embrasse avec toute l’affection de mon âme. Que rien ne me sépare de toi, et que je vive et meure dans ton amour. Amen.

Une prière de communion spirituelle

« Seigneur Jésus, nous croyons fermement que tu es présent dans le Saint Sacrement de l’Eucharistie. Puisque nous sommes empêchés de te recevoir sacramentellement, viens au moins spirituellement visiter notre âme.

Que ce jeûne eucharistique auquel nous sommes contraint nous fasse communier à tes souffrances et au sentiment d’abandon que tu as éprouvé sur la Croix.
Qu’il nous fasse communier aux souffrances de ton Corps mystique, l’Église, partout dans le monde où les persécutions ou l’absence de prêtres font obstacle à toute vie sacramentelle.

Que ce jeûne sacramentel nous fasse comprendre que l’Eucharistie est un don surabondant de Ton amour et pas un dû en vue de notre confort spirituel. Qu’il soit une réparation pour toutes les fois où nous t’avons reçu dans un cœur mal préparé, avec tiédeur, avec indifférence, sans amour et sans action de grâce. Qu’il creuse davantage notre faim de te recevoir réellement et substantiellement.

Et d’ici là, Seigneur Jésus, viens nous visiter spirituellement par Ta grâce pour nous fortifier dans l’épreuve. Viens Seigneur Jésus. »

d’après Mgr. Centène, évêque de Vannes, mars 2020

Un temps de silence est ici profitable, éventuellement suivi d’un chant.

Chant d’adoration :

Jésus, enregistré par une coloc’ du Pôle Jeunes XL (Mezza, 2018).

Par ton amour, enregistré par une coloc’ du Pôle Jeunes XL (Mezza, 2018).

Autres exemples de chants de méditation

Ô Toi l’au-delà de tout (Taizé) :

Ne crains pas :
Jésus j’ai confiance en Toi :

Chants méditatifs

Conclusion

℣. « Père, dit Jésus, je prie pour qu´ils soient un comme nous sommes un », alléluia.

Celui qui conduit peut prononcer cette prière :

℣. Exauce-nous, Dieu notre Sauveur : confirme-nous dans cette assurance que tu glorifieras tout le corps de l´Église comme tu as glorifié son chef, Jésus le Christ.
Lui qui règne pour les siècles des siècles.
℟. Amen.

Bénédiction :

℣. Que le Seigneur nous comble de ses bénédictions, et que sa grâce descende sur nous comme sur les apôtres à la Pentecôte, et y demeure à jamais.
℟. Amen.

Tout le monde fait le signe de croix.
Celui qui préside peut bénir chacun des membres de la maison en traçant une petite croix sur leur front comme au baptême, puis il se fait bénir à son tour par un autre. On peut aussi se signer les uns les autres.

Un chant d’action de grâce peut être entonné pour finir ce temps de célébration. En ce mois de mai, un chant à Marie est aussi adéquat.

Afficher les exemples de chant

Allez par toute la terre

Par toute la terre il nous envoie
 Laudate Dominum (Taizé)

Chants de louange  Chants à Marie 

Pendant la semaine, des homélies ou commentaires des lectures de chaque jour vous sont proposées ici

Réalisé d’après : Service de pastorale liturgique de Namur ; AELF ;
les Dominicains de Toulouse ; Aleteia.org ; Magnificat

Homélies pour les jours de la semaine

Dernière mise à jour : 25/5/2020